C’est quoi le management bienveillant
janvier 19, 2022

Le management bienveillant : C’est quoi ?

Par Chedrac

Temps de lecture 2 minutes

Dans cet article, découvrez le principe de ce que c’est que le management bienveillant.

Le management bienveillant : C’est quoi ?

Comme définition du management bienveillant, il s’agit d’un mouvement qui a été créé pour contrecarrer la manière traditionnelle de gérer les gens. Il est simplement adopté par des personnes qui souhaitent adopter une approche plus humaine avec leurs collègues ou partenaires. La manière traditionnelle de gérer les personnes est facilement identifiable. Dans un contexte traditionnel, les personnes sont généralement appelées “ressources”, tout comme le seraient des chaises et des imprimantes.

Parfois, on les qualifie d'”actifs” et même de “capital humain”. C’est à cet endroit que nous avons des contradictions. Etant donné que les humains sont des actifs, nous ne pouvons cependant pas les vendre pour obtenir de l’argent et accroître la stabilité. Eh bien, le management bienveillant croit que nous ne devrions pas traiter les gens comme des objets de chiffres.

Les avantages du management bienveillant

C’est un concept apprécié par davantage de personne. Pour les leaders qui ne se soucient pas beaucoup du pouvoir et préfèrent être appréciés en rendant service aux autres, c’est le principal avantage. Une personne leader adoptant ce principe, fera l’expérience de ces choses. Il n’est pas craint. Les gens lui font confiance.

Outre ce premier avantage, il faut dire que cela à une répercussion sur les employés. Ces derniers aiment davantage leur travail. 80% des personnes qui démissionnent quittent en fait leur manager. Cela arrive moins avec le management bienveillant. Sans surprise, les gens aiment être traités comme des êtres humains sur leur lieu de travail. Ils aiment que ce qu’ils ressentent et ce à quoi ils aspirent ne soient pas des inconvénients mais des éléments à prendre en compte dans les décisions.

Les employés se sentent également plus en sécurité. Un leader qui suit le principe du management bienveillant adoptera généralement un état d’esprit de croissance et se concentrera beaucoup plus sur les leçons tirées après un échec que sur l’échec lui-même. Cela laisse plus de place à l’apprentissage et à l’amélioration continue. Le leader bienveillant crée un environnement psychologiquement sûr pour ses employés.

Le chef d’entreprise saura montrer et exploiter son côté humain imparfait et vulnérable. Il fait aussi des erreurs et n’a pas peur d’en parler ouvertement. Ce qui est bon pour le manager est bon pour les autres aussi, il montre donc l’exemple.

Les inconvénients du leadership bienveillant

Prendre des décisions difficiles semble plus difficile. Un chef d’entreprise qui adopte le principe du management bienveillant aura lui aussi des décisions difficiles à prendre de temps en temps. Laisser partir quelqu’un, par exemple, est parfois nécessaire et ils auront probablement l’impression que c’est en contradiction avec leur style de management.

Même si, selon beaucoup de gens, il n’y a pas de bonne façon de laisser partir quelqu’un, il y a toujours un moyen de rendre cette décision plus humaine. En tout cas, il ne faut pas oublier qu’une décision difficile doit parfois être prise pour le bien commun. Et il ne faut pas oublier ceux qui restent. Cela vaut la peine de leur demander ce qu’ils ressentent par rapport à cette décision.