Comment faire un ramonage de cheminée ?
mai 25, 2022

Comment faire un ramonage de cheminée ?

Par Chedrac

Temps de lecture 2 minutes

La cheminée fait partie des systèmes de chauffage les plus appréciés en raison de sa praticité et de son efficacité. Toutefois, entretenir régulièrement ses conduits est important non seulement pour la sécurité de l’équipement, mais aussi pour celle des occupants de la maison. Un nettoyage régulier s’impose également pour des raisons d’efficacité. À travers les lignes suivantes, nous allons vous expliquer comment ramoner votre cheminée efficacement.

Zoom sur la législation

Le ramonage est un entretien qui consiste à nettoyer les conduits de cheminée en enlevant les dépôts de suies et de résine. C’est le nettoyage courant des systèmes de chauffage au bois, contribuant à leur bon fonctionnement. Pour la sécurité de la propriété, votre cheminée doit être ramonée annuellement. Certains départements exigent même un justificatif de ramonage. D’autant plus que les assurances imposent aux utilisateurs de réaliser cet entretien au moins une fois par an pour offrir leurs couvertures. De ce fait, l’appel à un expert est très important. Plus qu’une nécessité, contacter un professionnel comme cet artisan ramoneur dans le Bas Rhin sur ce site pour ce genre de travail propose de nombreux avantages. Il sera capable d’exécuter l’opération sereinement. Mais il peut aussi vous remettre un certificat de ramonage attestant la conformité des tâches réalisées. De cette manière, vous éviterez les éventuelles déconvenues. D’ailleurs, il faut se renseigner sur les conditions d’application de votre assurance habitation. Certains assureurs permettent à leurs assurés de réaliser eux-mêmes l’entretien de leur cheminée. Mais dans la majorité des cas, les services d’un professionnel sont requis.

Bien choisir son hérisson de ramonage

Le hérisson est le matériel de base des ramoneurs. Il est disponible en différentes formes et dimensions pour se convenir à tous les systèmes de chauffage actuels. Si vous utilisez des boisseaux, les équipements en acier sont les plus appropriés. Mais vous pouvez également vous servir d’un matériel en inox ondulé. Pour les tubages en métal, dirigez-vous plutôt vers les brosses en nylon pour éviter les rayures. Pour ce qui est de la longueur de la canne, adaptez-la à la dimension des conduits. Concernant son diamètre, il doit être supérieur à la dimension des canalisations. Une autre option est de tailler les brins de la brosse. De ce fait, elle sera plus pratique et plus facile à utiliser. Pour un choix des plus raisonnables, le conseil d’un expert est indispensable. Il convient donc de contacter un ramoneur. Il saura vous orienter vers le matériel le plus adapté à la configuration de votre système de chauffage. Il prendra également en compte votre budget et le rendu recherché après l’entretien de la cheminée.

Adopter la méthode idéale

En général, l’artisan intervenant opère par le haut pour nettoyer efficacement les conduits de cheminée. Mais il pourra en même temps avoir l’œil sur la partie haute de l’équipement tout en évitant de salir le logement. Mais si l’accès est dangereux, il peut travailler depuis l’intérieur. D’ailleurs, les boutiques de bricolage proposent de nombreux dispositifs spécialement conçus pour cette opération. En outre, si vos tubages sont encastrés, le professionnel se servira d’une débiteuse. C’est un outil électrique équipé d’une tête rotative pour frapper les parois et éliminer efficacement les dépôts de suie.