Comment monter un échafaudage ?
juin 10, 2021

Comment monter un échafaudage pour ses travaux de bricolage ?

Par Chedrac

Temps de lecture 2 minutes

Que vous soyez un expert en BTP ou que vous ayez envie de faire des travaux de bricolage dans votre maison pour peindre une façade, vous aurez toujours besoin d’un échafaudage. Cependant, son utilité ne se limite pas uniquement à ces usages. Ce dispositif de maintien en hauteur est également utile pour des installations de surélévations, et aussi pour construire ou installer en fixe des jardinières pour vos fleurs suspendues. En gros, un travail en hauteur nécessitera toujours un échafaudage. Si vous venez d’en acquérir un, voici la procédure complète pour monter un échafaudage en respectant les règles de sécurité nécessaire.

Les différents types d’échafaudages

Le type d’usage rentre en compte dans le choix de l’échafaudage. Cependant, d’autres considérations sont à prendre en compte, comme le poids qu’il va supporter lorsque plusieurs personnes seront sur sa plateforme et qu’ils disposeront leur outil. Outre ce critère, il y a aussi la hauteur de travail avec un bâtiment ou plusieurs étages, ou à seulement 2m. L’enivrement de travail compte aussi. En général, on distingue l’échafaudage fixe, l’échafaudage mobile, l’échafaudage suspendu, l’échafaudage escalier, ou même le côté pratique est l’échafaudage pliant. Pour en savoir plus, vous retrouverez des comparatifs des meilleurs échafaudages sur le blog Echafaudage Test. Le choix de ce dispositif de bricolage étant difficile, il est important de se référer à des plateformes d’avis spécialisés pouvant vous conseiller sur ce point.

Comment monter un échafaudage ?

Un échafaudage est constitué d’éléments de base. Cependant, selon le type d’échafaudage choisi, certains éléments sont susceptibles d’intégrer son assemblage. Apres cela, faites attention à la structure du sol afin de ne pas rentrer en collision des risques de basculement de la structure. Comme constitution, on a le cadre (métallique ou en bois), la plateforme, sans oublier les gardes corps qui sont des tubes transversaux. La plateforme est destinée à accueillir les ouvriers lors des travaux. La matière de fabrication de ses plateformes est soit le métal ou le bois, ou souvent du contreplaqué d’une épaisseur conséquente pour supporter le poids des ouvriers.

N’oublions pas l’échelle qui servira d’accès à la plateforme, ainsi qu’aux différents étages de l’échafaudage. Pour monter un échafaudage, il est très important de connaitre ses éléments de constitution basique et supplémentaire. Sur ce dernier point, le chef chantier peut aussi ajouter au dispositif un stabilisateur pour assurer la sécurité de ses ouvriers. Si vous avez opté pour le modèle fixe, celui-ci doit être accompagné des fixations au bâti afin d’assurer sa mise en place. Par contre pour l’échafaudage mobile, il faut des roues permettant des mouvements de déplacement selon l’orientation de l’occupant sur la plateforme.

Technique de montage

Passons aux techniques de montage. Pour monter un échafaudage de pieds, commencez l’assemblage par la base. Assurez-vous que le sol ne soit pas trop meuble au risque de voir l’échafaudage s’écrouler à tout moment. Pour les sols boueux et meubles, prévoyez de niveler le sol avec du gravier pour une meilleure stabilisation. Assurez-vous également de mettre en dessus de chaque pilier de support une plaque au sol. Commencez par fixer les autres éléments progressivement, en veillant à ce que la base puisse supporter toute la structure. Rappelez-vous : l’assemblage doit toujours débuter de la base.

Si vous voulez monter un échafaudage fixe, amarrez l’échafaudage au bâtiment au fur et à mesure que vous montez en hauteur. Dans le cas de l’échafaudage mobile, mettez des stabilisateurs dès que vous êtes à plus de 2 m. Ceci permet de garantir la sécurité.